Cabinet d'Avocat à Strasbourg Fleur TOUTAIN

La profession d'Avocat

La profession d’avocat est une profession règlementée accessible aux titulaires du Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat (C.A.P.A.). La formation initiale est assurée par les écoles d’avocats, après un cursus universitaire dont la durée est bien souvent supérieure à 5 années (un niveau Master en droit est exigé pour se présenter à l’examen d’entrée à l’école des avocats). Pour intégrer une école d’avocats, il est nécessaire de réussir un examen théorique. La formation consécutive dure 18 mois et l’élève avocat doit ensuite (et enfin) réussir l’examen de sortie de l’école d’avocat, en vue de l’obtention du C.A.P.A. Il prête alors serment devant la Cour d’Appel, s’inscrit au Barreau et peut alors commencer à exercer sa profession.

Je me dois d'être à l'écoute de mes clients et de m'engager à leurs côtés avec bienveillance...

ECOUTE

CONSEIL

ACTION

BIENVEILLANCE

Afin de servir au mieux les intérêts de leurs clients,

les avocats sont astreints à une obligation de formation d'un minimum de 20 heures par an. En matière de réparation du préjudice des victimes, j'ai voulu approfondir la question de la réparation du préjudice psychologique, ce qui m'a conduite à suivre et obtenir le Diplôme Universitaire "Psychiatrie et psychologie légales" de la Faculté de Médecine de NANCY (année 2017).

Je jure comme avocat
d'exercer mes fonctions
avec dignité, conscience,
indépendance, probité
et humanité.

“N’oublie jamais que tout est éphémère, alors tu ne seras jamais trop joyeux dans le bonheur, ni trop triste dans le chagrin"

Socrate

La liberté ne connaît pas de frontières, il suffit qu'une voix s'élève et appelle à la liberté dans un pays, pour redonner courage à ceux qui sont à l'autre bout du monde.

Kofi Annan

Toute personne accusée d'un acte délictueux est présumée innocente jusqu'à ce que sa culpabilité ait été légalement établie au cours d'un procès public où toutes les garanties nécessaires à sa défense lui auront été assurées.

Article XI de Déclaration universelle des Droits de l'Homme

HAUT